Nées il y a des millénaires pour laisser s’épancher les eaux du Massif-central vers l’océan Atlantique, les rivières du Périgord racontent 400 000 ans d’histoire. Axes de communication privilégiés par les hommes de ce territoire depuis la nuit des temps, elles s’offrent aujourd’hui avec générosité aux rameurs du 3 ème millénaire dans une formidable invitation au voyage.

La Dordogne, la Vézère, l’Isle, la Dronne, l’Auvézère et le Céou

Ces rivières développent un réseau de navigation d’une diversité remarquable, au sein d’un bassin versant classé « Réserve mondiale Homme et Biosphère » par l’UNESCO depuis juillet 2012. Singulières par leur faune, leur flore, leur courant ou encore les paysages qu’elles traversent, toutes présentent des ondes calmes pour s’ouvrir à une pratique familiale et sécurisée. Première destination de l’Hexagone en ce qui concerne la canoë-kayak de loisirs, le Périgord propose ainsi à tous (à partir de 5 ans) de partir à la découverte d’espaces aux charmes souvent insoupçonnés, invisibles depuis la rive mais prêts à livrer leurs secrets aux rameurs.

 

 

Embarquement pour l’aventure.

Présents depuis plus de 40 ans sur les berges des cours navigables du département, les loueurs de canoës ont ici choisi de privilégier la sécurité et l’information, en adhérant à l’éthique de la charte qualité édictée par leur Fédération nationale professionnelle de référence. Les bases du Périgord sont autant de ports d’embarquement vers de grandes aventures fluviales et les descentes de rivières s’émaillent de parcours aux multiples attraits.

 

Que ce soit pour quelques instants ou pour un périple de plusieurs jours,

Les randonneurs aux longs cours savent alterner les efforts de la pagaie et les baignades, les excursions vers le petit et le grand patrimoine bâti ou encore les étapes pique-nique sur les îles ombragées et les haltes sur les plages de galets.

 

En famille, entre amis, en couple…

Du printemps jusqu’à l’automne… Chaque périple revêt alors un caractère exceptionnel au cœur duquel tous les rameurs sauront trouver leur petit coin de paradis : au centre et au Nord du département sur l’Auvézère en terres d’archéologie industrielle, de moulin en moulin sur la Dronne, sur l’Isle entre villages et rives civilisées ; au Sud sur la Vézère à l’aube de l’humanité et au pays des châteaux sur la Dordogne.

 

Une ressource essentielle à préserver

Il y a plus de 4 000 kms de cours d’eau en Dordogne, un extraordinaire patrimoine aquatique, des ressources naturelles vieilles de millions d’années parfois ; leur écosystème est vivant et fragile. Des centaines d’espèces animales et végétales s’y développement et ont besoin d’eaux de qualité pour continuer à exister. L’eau est également une ressource essentielle aux hommes, aux habitants de la région, qui l’utilisent comme eau potable, pour l’agriculture, pour les loisirs, …

 

Les menaces

La pollution reste le principal danger et peut prendre de nombreuses formes : des rejets industriels, en passant par les prélèvements, des aménagements nuisibles, ou encore les actions néfastes des particuliers, des habitants, des touristes… Dans tous les cas, c’est l’Homme qui cause la majorité des dérèglements et chacun d’entre nous peut agir simplement pour éviter de détériorer nos espaces naturels et de menacer ces écosystèmes.

 

ÉCOSYSTÈME - ENVIRONNEMENT : Agissons avec bon sens pour leur préservation

Lors de vos descentes en canoë sur nos rivières, appliquez ces gestes essentiels, grace à une gestion durable de l’espace rivière, nos enfants pourront continuer à admirer la beauté de nos milieux aquatiques en Périgord :

  • Regroupez vos effets personnels, objets dangereux, dans un bidon adapté, fermé et qui flotte
  • Rassembler vos déchets (y compris mégots de cigarette) et déposez vos ordures dans des poubelles (loueurs de canoë, haltes nautiques, …)
  • Évitez de porter des sacs plastiques (et assimilés) que vous pourriez égarer facilement et qui sont extrêmement nuisibles
  • Ne rejetez aucun produit dans l’eau (crème solaire, produit vaisselle, liquides, médicaments, …)
  • Ne laissez pas de nourriture qui ne serait pas adaptée à la plupart des espèces animales

En Dordogne, ce sont les communautés de communes ou des syndicats de rivières qui gèrent nos cours d’eau et Zones Humides, au travers de programmes d’entretien et de restauration, avec l’appui technique et financier du Conseil Départemental. Ce dernier surveille la qualité de l’eau (mesures, analyses) en complément de l’agence de l’eau.

Les zones humides ont de nombreuses utilités : protection de la ressource en eau, épuration de polluants, réservoirs de biodiversité, zones de productions (bois d’œuvre, litière, roseaux, …), lieux de promenades et d’observation de la faune et la flore.

Un Comité de l’Eau Dordogne-Périgord a vu le jour dans une volonté d’instaurer réflexion, dialogue et débat autour de la gestion essentielle de la ressource en eau !

Et témoin de l’engagement environnemental, le département est pionnier en France avec la création de la Maison Numérique de la Biodiversité qui permet de mieux connaître et de faire connaître notre écosystème naturel !

 

La Maison Numérique de la Biodiversité

 

 

Les rivières du Périgord 

La Dordogne

La Dronne

L’Auvézère

La Vézère


NOUS CONTACTER

Comité Départemental du Tourisme
de la Dordogne

25 rue Wilson - BP 40032
24002 Périgueux Cedex
05 53 35 50 24
du lundi au vendredi de 9h à 17h
Contactez-nous

Gardons le contact !