17ème édition du Marathon Canoë Dordogne-Périgord : un bon millésime !!!

Dimanche 11 septembre, le 17ème Marathon de St Julien de Lampon et Vitrac (pour les plus jeunes licenciés de clubs, le sport adapté et le Paddle) à Castelnaud la Chapelle a confirmé l'engouement pour la manifestation avec la participation de plus de 350 pagayeurs du grand sud-ouest :
Le meilleur temps a été effectué par l'équipage D.Mareau/A.Sudrie de Périgueux en 1 h 36' 04'' suivis par P. Van Nifterik/J.F. Boucher de Castelnaud/Argentat en 1h 36' 28'' et N.Robineau/F.Blandin en 1 h 39' 41'', tous licenciés clubs F.F.C.K.
En loisirs, la catégorie C9 a vu la participation de 21 embarcations, un record !

2016, un bon millésime !!!

Rendez-vous pour le 18ème Marathon le 10 septembre 2017


Les rivières du Périgord

Les rivières de la Dordogne

X

Nées il y a des millénaires pour laisser s'épancher les eaux du Massif-central vers l'océan Atlantique, les rivières du Périgord racontent 400 000 ans d'histoire. Axes de communication privilégiés par les hommes de ce territoire depuis la nuit des temps, elles s'offrent aujourd'hui avec générosité aux rameurs du 3 ème millénaire dans une formidable invitation au voyage.

Les cinq rivières de la Dordogne

L'Isle : dans le sillage des gabariers

Des monts du Limousin jusqu'à la frontière Girondine, l'Isle traverse le cœur du Périgord avec générosité. Un autre regard sur la vallée et son patrimoine.

Née sur les plateaux du Limousin, l’Isle atteint  les prémices de sa maturité en franchissant les portes du Périgord, au Nord de Jumilhac-le Grand. Après avoir fait en ces lieux le bonheur des chercheurs d’or, elle poursuit son cours vers les plateaux calcaires du causse truffier puis dévie vers l’ouest pour continuer son chemin en direction de la façade atlantique....

   

L'Auvézère : au rythme de la nature

De gorges en plaines et de cascades en moulins, les eaux de l'Auvézère s'animent au gré du relief. Entre sensations et balades.

Lorsqu’elle fait son entrée en Périgord après avoir dévalé les flancs du plateau de Millevaches où elle prend sa source, l’Auvézère ne s’apprivoise pas facilement. De Payzac à Rognac, où elle rejoint l’Isle en terre civilisée, la rivière se fait rebelle dans les gorges du haut pays avant d’être domptée à...

   

La Vézère : au matin du monde

De Montignac jusqu'à Limeuil, la Vézère coule au cœur de la Vallée de l'Homme. Un voyage en dehors du temps.

En l’absence de grands ouvrages de retenue qui auraient pu civiliser son cours et alimentée par de nombreuses sources, la Vézère a préservé les atouts d’une rivière aux conditions de navigation idéales. Impétueuse en amont à la descente des hauts plateaux d’Auvergne, elle s’assagit aux portes du Périgord noir pour entrer en communion avec des ...

   

La Dronne : l'émotion originelle

Du Limousin jusqu'à la Gironde, la Dronne joue avec les frontières et les paysages. Une descente émaillée de sensations et de magie.

Peu après sa source, située au sud de la Haute-Vienne à 480 mètres d'altitude, la Dronne s'amuse avec les territoires. Marquant dans un premier temps la limite entre Limousin et Aquitaine, elle s'offre un périple sinueux à travers le Périgord avant de jouer à cache-cache avec les Charentes. Comme à regret, elle quitte enfin le Périgord pour aller rejoindre l'Isle en Gironde...

   

La Dordogne : au pays des châteaux

Avec près de 150 Km de linéaire navigable, la Dordogne traverse le Sud du Périgord avec majesté. Bienvenue sur la rivière Espérance.

Des eaux tumultueuses qui président à sa naissance dans le pays des volcans jusqu’au Bec d’Ambès où elle poursuit sa route vers l’océan en compagnie de la Garonne, la Dordogne est, dit-on, le sourire de la France. Reconnue au titre des rivières les plus saines d’Europe, les rameurs peuvent sans débarquer suivre son cours d’Argentat en Corrèze ...

   

Canoë sur les rivières de la Dordogne

Nos Loueurs